Destruction du bidonville : samedi 12 mars

Passeurs d'hospitalités

Le samedi et le dimanche, les destructions s’arrêtent. La tension descend un peu. Le temps s’étire, parce qu’il n’y a pratiquement pas de camions le week-end, donc pas de tentatives de passage. Mais le temps aussi de récupérer ce qui peut l’être dans la zone détruite, de conforter son installation dans la partie nord du bidonville, qui ne fait pas encore l’objet d’un arrêté d’expulsion, pour les personnes qui ont dû y bouger. De la partie sud, reste principalement la bande le long du chemin des Dunes, à l’est, et quelques derniers vestiges à l’ouest.

L’association Polyvalence se contente aujourd’hui d’un courte chronique :

https://www.facebook.com/assopolyvalence

« Calais Jungle – Samedi 12 Mars 2016 :

<mises à jour régulières>

12h05 :

Arrivée dans la Jungle. Le camp est calme ce matin ; pas de démantèlement et une faible présence de CRS.
Tout le monde nettoie les dégâts de la journée…

View original post 123 more words

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s