Vague d’arrestations en Turquie: l’opposition craint le piège

Solidarité Ouvrière

RFI, 24 juillet 2015 :

Vendredi 24 juillet, au soir de l’arrestation de près de 300 personnes, le gouvernement turc affichait sa satisfaction. Le Premier ministre a promis de continuer à réprimer les oppositions les plus radicales. Le président de la République Recep Tayyip Erdogan ne s’est pas caché d’avoir personnellement donné l’ordre pour ce vaste coup de filet. Il a promis d’afficher la plus grande fermeté contre toutes les organisations terroristes, quelles qu’elles soient : groupe Etat islamique, PKK ou DHKP-C (Front-parti révolutionnaire de libération du peuple). « Tout autant qu’elles sont, elles menacent l’unité de l’Etat », a affirmé le président de la République.

L’opposition de gauche et kurde souligne pourtant de son côté que les arrestations ont surtout visé l’opposition démocratique, alors que les réseaux islamistes, les cellules dormantes de l’organisation Etat islamique ne semblent pas avoir été démantelées. La grande majorité de ces arrestations concernaient en…

View original post 169 more words

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s